De l'utilité des pierres précieuses



Lorsque je présente ma profession, il m’arrive d’être confronté à des réactions de dédain quant à l’univers des pierres précieuses et de la joaillerie.



- “C’est du luxe, je vis très bien sans. Il en faut pour tout le monde…”

- “Vous devez vous en mettre plein les poches.”

- “II faut avoir de l’argent à dépenser inutilement”.



En effet, les pierres précieuses peuvent être associées à l’idée de la luxure, de l’opulence, et par conséquent de la débauche.



Nous imaginons sans mal le chef de la mafia, orné de toutes ses “bagouses”, homme de peu de foi, mais orné de gemmes étincellantes.

Il y a, je pense, un enseignement à en tirer, au delà de la première impression qui en ressort.



La première question que nous pourrions nous poser est la suivante : Pourquoi les hommes riches éprouvent le besoin de se parer de pierres précieuses?


Je vous propose un élément de réponse.



La pierre gemme fut de tout temps associée à l’idée du pouvoir, mais d’un pouvoir divin, surhumain du fait de son apparente éternité et stabilité. Inconsciemment, les humains ne recherchent-ils pas ce pouvoir?

La façon dont on utilise ce pouvoir ne vient pas du pouvoir lui-même, mais bien de celui qui en fait usage.

Un homme possédant beaucoup d’argent se voit investi d’un grand pouvoir, un pouvoir matériel. Seulement matériel. Or la quête du pouvoir est inssassiable, et la plus grande richesse matérielle laisse souvent l’homme assoifé par des désirs toujours plus grands et innacessibles.

C’est ainsi que, inconsciemment, il se tournera vers les pierres précieuses, symbole du pouvoir transcendentale qui seul pourra lui apporter la paix. Or il n’en est rien, car une pierre, aussi rare et précieuse soit-elle, n’est qu’un outil qui reste inefficace si on ne sait pas l’utiliser.



Et peut-être est-ce là, le point centrale de la quête de tout être humain. Comment trouver la paix? Comment orienter la quête du pouvoir vers un idéal de perfection, de désintéressement? Et dans cette quête, les pierres sont un merveilleux cadeau offert par la nature, par la terre. Comme des phares, inébranlables et inchangeables, elles sont des banières nous rappelant les qualités et vertus à développer afin de devenir un meilleur humain.

Mais plus que des points d’encrage, elles sont également des portes, dispensatrices de forces accessibles à notre subconscience, à nôtre âme. Des portes que nous devons ouvrir.

Il existe de nombreuses méthodes afin d’ouvrir ces portes, que j’explorerai dans un prochain article.



Pourquoi ne pas diriger notre quête de pouvoir à l’intérieur de nous, et chercher la domination sur nos propres pulsions autodestructrices? Ainsi, pourrons-nous donner pleine expension à cette quête de pouvoir, tout en nous aidant et, par effet riquochet, à aider les autres.



Il n’est pas criminel d’aimer les pierres précieuses, au contraire. Les aimer signifie que nous sommes sensibles à la beauté, à la lumière, à la nature, que nous reconnaissons les besoins de notre âme et que nous cherchons à les combler. Le tout est d’en être conscient. C’est cette conscience, et la direction que l’on donne à nos énergies, qui nous diférencie de tout homme hapé par le luxe et l’opulence, inconscient des forces en jeu au sein de sa propre personne.



Avant le luxe, les pierres étaient là.

Avant les hommes, les pierres étaient là.

Elles sont la nature, merveilleuses et utiles.

Elles sont les réceptacles des infinies nuances de la lumière.

Elles sont l’éternité, l’immuable, l’incorruptible.

L’indomptable diamant, l’émeraude toujours verte, porteuse du printemps, Le rubis rouge de vie et de force, le saphir, bleu comme l’immensité, et aussi calme qu’elle, la topaze, chaleureuse comme le soleil, et toutes les gemmes, porteuses d’images vives de la nature et de la vie.


J'aime à rappeler qu'une pierre est issue de la nature, ainsi que les montagnes, les arbres et les animaux, C'est l'homme qui en a fait un objet de luxe, et c'est à nous qu'appartient de se libérer de cette vision!



Porter une pierre, c’est s’offrir une aide précieuse qui nous accompagnera toute une vie durant.






Joachim Neumüller





23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le bijou